DANS LA MARGE

et pas seulement par les (dis) grâces de la géographie et de l'histoire...

vendredi 14 août 2009

P. 159. Eté ardennais

.


Brouillard à l'écorce d'orange (Ph. JEA / DR).


Ce matin,
le brouillard ne se montre pas bavard
il se préfère buvard

mais

réputés vantards
les merles, eux, sont plus risque-tout
que volages

près de chez eux,
les marécages se moquent des cages
et de leurs barreaux barbares

mais

interdits de séjour,
eux, les nuages manouches
en ont marre de leur louche réputation

à première vue,
les horizons ne tournent pas rond
avec leurs routes toutes en déroute

mais

les arbres, eux, vrais écorcés vifs
contournent les piétons
et se fendent même d’un soupir

parole de girouette,
le vent est un grand colporteur de rumeurs
lui qui s’affirme facteur d’orgues

mais

les calendriers, eux, annoncent
les temps de tumeurs
ces erreurs dans la nuit détournée

bientôt l’été ne sera plus
ce qu’il a été
il ira se faire publier ailleurs

mais



La Rouillette (Ph. JEA / DR).




12 commentaires:

L'arbre a dit…

C'est tellement beau.
Que peut-on dire après ?

(Soupir )

brigetoun a dit…

extraordinaire photo - jolis vers

Loïs de Murphy a dit…

Mais, l'arbre orangé par la fenêtre...

JEA a dit…

@ L'arbre

Merci de ne pas rester de marbre...

JEA a dit…

@ brigetoun

Côté photos, les vôtres sont tellement personnelles quez vous semblez les écrire (ce qui est infiniment plus beau que les "prendre").

JEA a dit…

@ Loïs de Murphy

"Un oranger sous le ciel ardennais..."

Elisabeth.b a dit…

Sur le fil d'une aube rêvée, les brumes ici sont me trop rares. Merci.

claire a dit…

musique, poésie, paysage ...sur le fil, merci pour l'émotion

JEA a dit…

@ Elisabeth.b

Vous savez, près d'ici, au village, une brasserie familiale offrit de la bière brume jusque dans les annnées 50...

JEA a dit…

@ claire

il est vrai que l'absence de fil à plomb allège volontairement ce billet...

Tania a dit…

mais

les mots, doux,
charrient leur lot de ciel
et de terre vers l'ailleurs
par la fenêtre ouverte

(si j'ose)

JEA a dit…

@ Tania

Merci à vous d'avoir osé dépasser les points de suspension.