DANS LA MARGE

et pas seulement par les (dis) grâces de la géographie et de l'histoire...

jeudi 4 juin 2009

P. 127. 5 juin 1944.

.
.

Parachutage de containeurs pour la résistance (DR).

Messages codés annonçant le débarquement de Normandie.
Ils sont diffusés le 5 juin 1944 au soir par la BBC.

A la fin, il avait toujours une sale gueule.
Alfred fait dire à José la récolte est bonne.
Allez-y les gars, c’est le jour de Noël.
Amédée déteste le vinaigre.
Au printemps on trouve les primevères.


Barbasson est bien Barbacu.
Bercent mon cœur d’une langueur monotone.
Bientôt tu voleras.

C’est le moment de vider son verre.
Chaperon rouge fut trop innocente.
Chapitre un précède toujours chapitre deux.
Charlot est en instance de divorce.
Crêpes Suzette, je répète crêpes Suzette.
Couleur noire, couleur morte.

Dites-nous, Messieurs, quand vous en avez assez.

Elle fait de l’œil avec le pied.
Ensevelis en vin blanc et vermeil.



Mur de l'Atlantique, photos de propagande (Montage JEA / DR).

Gertrude a un penchant pour l’aquarelle.
Girafe pourquoi ton long cou ?


Il a une voix de fausset.
Il est rond comme un boudin.
Il pleuvait mais il ne s’en apercevait pas.

Jouons plutôt au bilboquet.

La brigade du déluge fera son travail.
La pipelette tirera le cordon.
La tubéreuse viendra bientôt te voir.
Le cardinal a bon appétit.
Le firmament nous guette de loin.
Le jardinier attend la pluie.
L’éléphant s’est cassé une dent.
Le porc salé, les verres et le pot.
Le professeur n’a pas bonne mine.
Les arquebuses ne servent plus.
Les bougies éclairaient nos ancêtres.
Les chats se font la cour dans le jardin d’en face.
Les retardataires ont tort.
Le silence repose.
Les terrassiers ont vu la reine dimanche.
Le temps efface les sculptures.
L’évêque a toujours bonne mine.
L’Italie est une botte.


Parachutistes largués sur la Normandie. En bas à dr., des Anglais (Montage JEA / DR).

Madame est servie.

Ne sucez pas le savon.
Nous n’avons plus d’allumettes.
Nous ne pouvons pas dormir.

On ne voit jamais de canards à trois pattes.
On peut aller au cinéma sans danger.

Pour Berthe, le bébé de Bernard et Beryl va bien.

Qui aime la viande saignante a bon goût.


Regretter, c’est inutile.

Sophie a rasé ses sourcils.

Une tasse de thé quand la pluie tombe.

Et le 6 juin : débarquement (Montage JEA, la photo supérieure est de Capa / DR).

En France, un Président qui se pique d'histoire, n'a pas estimé indispensable d'inviter la Reine d'Angleterre aux cérémonies de ce 6 juin 2009. Ce qui abonde dans le sens d'un oubli inconcevable. Le débarquement de Normandie, celui des Alliés, devient une sorte de peau de chagrin par sa réduction en fait de guerre uniquement américain.

Juste ces chiffres pour remettre les horloges de cette histoire à l'heure :

- Sur 5 plages de débarquement, 3 avaient été attribuées aux troupes anglaises.
- Si, le seul 6 juin 1944, 59.000 Américains furent jetés sur les côtes de France, 73.000 Anglais n'ont pas à être escamotés...

Source :

Michael R. D. Foot - J.-L. Crémieux-Brilhac, Des Anglais dans la Résistance, Le Service Secret Britannique d'Action, SOE en France 1940-1944, Tallandier, 2008, 799 p.

21 commentaires:

brigetoun a dit…

la poésie que nous pouvons trouver maintenant à ces messages.
Quant à ce que nous devenons en ayant pris ce maître :
honte bue et rebue avec l'invitation envoyée finalement via les américains qui nous font la leçon, et dédaignée par la reine

JEA a dit…

@ brigetoun

La dernière à publier sa page quotidienne dans la nuit ambiante. La première à offrir son commentaire à l'aube hésitante.

claire a dit…

Ces messages codés sont de toute beauté, merci !

JEA a dit…

@ claire

A vous lire saute aux yeux cet oubli de ma part : le choix des messages (tous authentiques) est subjectif.
Leur intégralité est publiée par Foot et Crémieux-Brilhac.

Elisabeth.b a dit…

La tubéreuse viendra bientôt te voir
parfum prégnant de fleur blanche.
Message à respirer au présent ?

JEA a dit…

@ Elisabeth.b

Ce message de juin 1944 vient nuancer tel site savant mais affirmant :
- "Cette plante de la famille des amaryllidacées* et plus communément nommée « Tubéreuse », fut très en vogue au 19 ème siècle, avant de tomber dans un oubli total."
Il y eut des résistants pour lesquels ce parfum-là allait devenir celui de la liberté...

Elisabeth.b a dit…

... oubliés dans trop de jardins, la plante et ce parfum.

JEA a dit…

@ Elisabeth.b

Nouveau venu dans le jardin d'ici, mais ayant sans doute déjà exploré plusieurs vies antérieures, le lièvre confirme.

kris a dit…

Bêtement, j'aurais juste envie de dire : plus jamais ça ! ;-(

JEA a dit…

@ kris

Quand on se souvient que les GI Noirs furent soigneusement écartés du débarquement pour ne pas donner prise à la propagande allemande...
Alors que voilà un Président Obama représentant les USA pour les cérémonies de 2009...
L'histoire aussi peut ne pas manquer d'ironie.

D. Hasselmann a dit…

Le pénible avatar de mai repartira un jour en short.

Je répète : "Le pénible avatar de mai repartira un jour en short."

JEA a dit…

@ D. Hasselmann

Vieux proverbe ardennais :
- "Mieux vaut ava-tard que jamais" !
Tout aussi vieux proverbe mais auvergnat :
- "Pour la shortie des shortilèges, suivre les panneaux (sans y tomber) : casse-toi pauv'..."

Elisabeth.b a dit…

Veuillez m'excuser JEA, mais un proverbe serbo-monégasque tout aussi antique me semble plus d'actualité.
L'orthographe varie un peu (sórrrtilèges, pánneaux). Mais il se termine par " hou la menteuse ! "
(Vous l'ignoriez, vous ne lisez pas pas Le Figaro ? Ô, où me suis égarée ?)

JEA a dit…

@ Elisabeth.b

Merci à vous pour qui les chemins, les jardins et les accents de Serbo-Croatie n'ont pas de secret.
Tandis que la France se police très sensiblement. Etre convoquée à la Police judiciare pour avoir écrit en commentaire sous une vidéo : "Hou, la menteuse"... J'ai prévenu toutes les chouettes et autres effrayes de mon quartier.

Elisabeth.b a dit…

Ce sont de beaux oiseaux, leur vol ne doit pas être entravé. Et pour les Chouans, que fait-on ?
La hulotte a toisé le petit-duc. Je répète, la hulotte...

JEA a dit…

@ Elisabeth.b

Cette info qui n'a rien de plaisant. Il faut s'attendre à un exode massif de tulipes en provenance de Hollande et cherchant refuge dans d'autres jardins européens :
- "Le parti d'extrême droite PVV du député Geert Wilders a obtenu 17 % des voix aux élections européennes aux Pays-Bas, derrière le parti du Premier ministre (19,9 %), selon les résultats portant sur 99,7 % des bulletins dépouillés. Le PVV devient la deuxième formation du pays."

Elisabeth.b a dit…

Inquiétant. Mais à mépriser les peuples... Vos tulipes trouveront un temps aimable asile. Si elles ne sont pas Tziganes. Rroms, Sinti, Yéniches, Kalderachs, Gitans, je me perds un peu dans le chatoiement de leurs corolles.
Une certitude : on leur offre rarement belle terre fertile.

Loïs de Murphy a dit…

Les carottes sont qu'huit, je répète...

Zoë a dit…

J'hésite pour mon blason entre
"L’éléphant s’est cassé une dent."
"Le temps efface les sculptures."
"Ne sucez pas le savon.Nous n’avons plus d’allumettes."Je penche pour le dernier tant il me semble prémonitoire des jours à venir.
En tout cas, merci pour cette compilation, le rappel historique de l'héroïsme de nos voisins et pour votre fidélité sous l'arbre.
De plus nous sommes censés recevoir en commun les honneurs du Cactus. Ce sera sans doute aux calanques grecques comme il dirait.

JEA a dit…

@ Loïs de Murphy

A peine la 2de guerre mondiale finie, fut publié son récit en bande dessinée (deux volumes). Les belligérants étaient des animaux : les nazis des loups (quelle injustice pour ces derniers), les Anglais des dogues, les Américains des bisons, les Belges des lions... et les Français des lapins. Avec votre message, les voici au régime (plus de Vichy).

JEA a dit…

@ Zoë

Avec Cactus, nous restons dans les messages hyper-codés. Même une machine comme "Enigma" aurait pu elle aussi s'y casser une dent.