DANS LA MARGE

et pas seulement par les (dis) grâces de la géographie et de l'histoire...

dimanche 28 mars 2010

P. 259. Festival de l'Abbaye de St-Michel en Thiérache

.
Musique ancienne et baroque
cinq dimanches du 6 juin au 4 juillet 2010

XXIVe Festival de
l'Abbaye de Saint-Michel en Thiérache

Pas d'espaces réservés à des VIP ou à des sponsors.
Toutes les places numérotées à tarif plein unique. Mais un tarif réduit réservé au moins de 18 ans, aux étudiants et aux plus de 60 ans. Des modalités d'accès gratuit proposées pour les moins de 12 ans...
Aucun concours de snobisme ni d'élégance artificelle.
Un site épargné qui vient compléter harmonieusement un circuit des églises étonnantes de la Thiérarche.
Ce Festival réjouit année après année son public par la qualité recherchée et originale de son programme. Il se caractérise encore par deux fidélités complémentaires : non seulement une fidélité populaire mais, aussi celle d'artistes tels Fabio Bonizzoni et la Risonanza, le Café Zimmermann, Philippe Jaroussky, Jordi Savall...
Si ce "festival constitue l'événement baroque du nord de la France", ce n'est que justice. Du moins représente-t-il vraiment un mois musical vécu ici intensément...

Dimanche 6 juin
Les Concerts du Collegium musicum
Une journée à Leipzig

- 11h30
Café Zimmermann

Nicola Antonio Porpora : Cantate pour soprano "Il Ritiro : Lasciovi al fin grandezze".
Benedetto Marcello : Concerto pour hautbois.
Pietro Antonio Locatelli : Introduttione teatrali Op. 4 n°V.
Johann Sebastian Bach : Cantate du mariage BWV 202 "Weichet nur betrübe Schatten".

- 16h30
Le Cercle de l'Harmonie

Georg Philipp Telemann : Tafelmusik, Suites d'orchestre TWV 55.

Abbaye de St-Michel en Thiérache (Ph. JEA / DR).

Dimanche 13 juin
Un Jardin anglais des plaisirs
Variations, catches et scènes lyriques

- 11h30
Luis Beduschi

Jacob Van Eyck & John Dowland : Le jardin des plaisirs de la flûte.

- 14h30
Tre Bassi

Purcell et ses contemporains : Catches et pièces variées.

- 16h30
Philippe Jaroussky et l'Ensemble Artaserse

Purcell :
O Solitude - Music for a while
An evening Hymn - Fairest Isle
Il music be the food of love...

Dimanche 20 juin
Lumières napolitaines
De la virtuosité instrumentale à la vocalité

- 11h30
Gli Incogniti

Nicola Matteis : Ayres for the violon.

- 16h30
La Risonanza

Alessandro Scarlatti :
Serenata a Filli
Il Sole, Urania e Clio.

Plan figurant sur le programme du Festival.

Dimanche 27 juin
Essor et apogée de la musique française
De Henri IV à Louis XV

- 11h30
Les Folies Françoises

André Campra - Jean-Baptiste Morin
Nicolas Bernier - Jean-François Dandrieu
Petits motets pour voix d'hommes et pièces pour orgue

- 14h30
Liuwe Tamminga à l'orgue historique Jean Boizard (1714)

De la Renaissance à l'orée du clacissisme
Brumel - Josquin des Prés - Sermisy - Gombert
Racquet - Du Caurroy - L. Couperin...

- 16h30
Jordi Savall et le Concert des Nations

Concert pour Louis XIII
Philidor l'Aisné - Louis Couperin
Nicolas Metru - Francesco Corbetta...

Dimanche 4 juillet
Le génie dramatique iatlien
Entre quintessence poétique et dialecte populaire

- 11h30
L'Yriade

Giovanni Bononcini : Cantates et Sinfonias.

- 16h30
Cappella della Pieta de Turchini

Faggioli - Vinci - Paisiello
Scarlatti - Fiorenza
Piccini - Petrini
Arias, Cantates, Sinfonias, Sonate et Tarentelle.

St-Michel en Thiérache (Ph. JEA / DR).

Pour être concret,

TARIFS :

- 1 concert à 11h30 ou à 16h30 : 26 Euros, tarif plein - 21 E. tarif réduit
- 1 concert à 14h30 : 18 E.
- Forfait une journée, deux concerts : 35 Euros - 28 E.
- Forfait une journée, deux concert, déjeûner : 55 Euros - 48 E.
- Forfait une journée, trois concerts : 50 Euros - 43 E.
- Forfait une journée, trois concerts, déjeûner : 70 Euros - 63 E.
- Déjeûner : 20 Euros.

Réservations à partir du 1er avril :

- Téléphone : 03 23 58 23 74
- Fax : 03 23 58 87 22
- Courriel : festival.saintmichel@laposte.net
- Courrier : BP 18 - 02830 Saint-Michel


11 commentaires:

brigetoun a dit…

dommage, trop loin - tous ceux que j'aime (café zimmermman, Cercle de l'harmonie, folies françoises, etc... plus quelques inconnus)

Anna de Sandre a dit…

En écoutant la voix de Jaroussky...

D. Hasselmann a dit…

Au moins, on aura été prévenus largement à l'avance !

JEA a dit…

@ brigetoun

loin comme des chemins de fer jusqu'à Reims (je suppose) puis une centaine de kilomètres de route...
mais nous ne laisserions pas des invités en carafe
en réalité, le coin ne déborde pas de transports en commun
et l'on voit des auditeurs lointains se regrouper en autocars privés (d'où les concerts rassemblés sur un seul dimanche)

JEA a dit…

@ Anna de Sandre

je ne suis hélas pas parvenu à trouver un enregistrement correspondant plus exactement au programme du Festival (où Jaroussky ne sera pas accompagné d'un clavecin seul)...

JEA a dit…

@ D. Hasselmann

Je vous fiche mon billet que dans trois semaines au plus tard, toutes les places correspondant aux 3/4 avant de l'Abbaye, seront déjà réservées...
C'est que les Festivals ne pleuvent par ici. Que celui-ci tient depuis 24 ans déjà, donc peut compter sur une seconde génération de fidèles. Que les prix sont vraiment modérés...

Marie a dit…

J'ai cette chance d'habiter pas loin et comme je serais rétablie .... ;o)

Douce journée ...

Saravati a dit…

L'acoustique de certaines églises convient merveilleusement à ce genre de musique.
Un très beau programme.
Je me rappelle en vacances en Savoie être passée près d'affiches intitulées "Les chemins du baroque" mais hélas toujours trop tard ...

JEA a dit…

@ Marie

Il faudrait convenir d'un signe de reconnaissance ? en effet, malgré de nombreuses pressions, je n'y ouvre pas un stand "mo(t)saïques"

JEA a dit…

@ Saravati

France Musique ne s'y trompe pas qui enregistre chaque année des concerts
sans oublier les orgues historiques qui figurent sur plusieurs catalogues

JEA a dit…

Les réservations étaient ouvertes le 1er avril à 14h.
Au soir, plus une place par exemple pour le concert du 13 juin.
Téléphone sursaturé.
Courriels sans réponse.
Silence radio du secrétariat jusqu'au 7 avril. Pour vous apprendre ces problèmes matériels et la paralysie due à un trop grand succès.
Le Festival n'est PLUS ce qu'il était. Respectueux et proche des mélomanes sans prétentions.