DANS LA MARGE

et pas seulement par les (dis) grâces de la géographie et de l'histoire...

lundi 12 avril 2010

P. 266. Défunts d'ici


Comme une suite photographique au "Royaume des morts"
page nomade de Frasby


Monument aux morts de Landouzy.
(Ph. JEA / DR).

- "Aucun mort n'a jamais son silence. Le silence qui le suit n'est jamais le sien."

René Char.


Entrée du cimetière face à l'église fortifiée de Servion.
(Ph. JEA / DR).

- "On comprend la mort de ceux que l'on aime au détour d'une phrase dont le ton est seulement un peu plus assourdi que les autres. Mais ce sont les mêmes mots qui disent le plaisir, le monde des joies, des travaux et des futilités, les mêmes mots qui servent aussi à cerner le dépassement et la fin du chemin, l'absence infinie."

Philippe Claudel.
(Meuse l'oubli)

Cimetière protestant de Parfondeval.
(Ph. JEA / DR).

- "Dans les couches molles de l'oubli, au milieu de ces morts qui n'existent plus... Rallumer la flamme, la vie... Frotter entre elles les pierres du silence."

Claude Duneton.

Cimetière de l'église fortifiée d'Any.
(Ph. JEA / DR).

- "Et tous ces défunts dont on bavarde tant après leur départ, sans leur avoir adressé une seule parole de leur vivant..."

JEA

Cimetière de Landouzy, monument funéraire des cousines de Narcisse Greno.
(Ph. JEA / DR).

- "Puisque les morts ne sont pas revenus,
que reste-t-il à savoir aux vivants ?
...
Puisque les morts ne peuvent plus se taire
est-ce aux vivants à garder le silence
?"


Jean Tardieu.

Grésil sur une pierre tombale du cimetière de Landouzy.
(Ph. JEA / DR).

- "L'on se couvre de rouille, l'acier tombe en poussière et le marbre s'effrite. Tout est prêt pour la mort, ce qui résiste le mieux sur la terre, c'est la tristesse."

Anna Akhmatova.

Monument aux morts de Liart.
(Ph. JEA / DR).

- "Ce sang ne sèchera jamais sur cette terre
...
Nous grincerons des dents à force de nous taire
...
Mais nous nous souviendrons de ces morts sans mémoire
."


Pierre Emmanuel.

10 commentaires:

brigetoun a dit…

la ferronnerie : prolongement de la fortification de l'église

JEA a dit…

@ brigetoun

qui imagine les Ardennes, se voit aussitôt dans un océan d'arbres...
mais quelques petites industries traditionnelles parsèment aussi des paysages
ainsi les fonderies qui ont aussi laissé les marques d'un grand sasoir faire jusque dans les cimetières...
à propos des fonderies qui ont surmonté les successions de crises :
- http://www.fonderie-ardennes.fr/index2.php

zoé lucider a dit…

Pierre Desproges posait cette question :
"Sans la peine de mort, est-ce la peine de vivre ?"

MH a dit…

La croix sur la pierre tombale de Landouzy est toute camouflée ! Elle est couverte par la mousse qui l'envahit et qui forme comme un drap de cellules vivantes sur la mort. C'est très beau.

JEA a dit…

@ zoé lucider

et qui estimait que mourir, c'est manquer de savoir vivre ?

JEA a dit…

@ MH

plus de nom
des îlots de lichens
sur une mer intérieur de pierre

D. Hasselmann a dit…

Cénotaphe d'un photographe, pierres tombales semées comme couvrant l'objectif, statues qui "défient le temps" (chacun aimerait ce genre de défi-là, une fois transformé en sel), citations en regard : bel album vraiment.

JEA a dit…

@ D. Hasselmann

Merci d'avoir évoqué Tchou sur votre blog. Réflexion faite, vous avez sans doute raison. Ses guides noirs ont risqué d'avoir, influencé mon adolescence. Et ressortent aujourd'hui des réminiscences...

Chr. Borhen a dit…

Entrée du cimetière face à l'église fortifiée de Servion : la "Liberté" a été remplacée par une croix.

JEA a dit…

@ Cher Chr. Borhen

Face à cette grille, l'absence de "liberté" m'avait semblé répondre à la mort et à sa dictature
par contre
dans un élan d'optimisme peut-être...
je lisais les mentions d'"égalité" et de "fraternité" comme des rappels à une devise partout répandue, si peu appliquée mais enfin de de mise en ce lieu de repos éternel...