DANS LA MARGE

et pas seulement par les (dis) grâces de la géographie et de l'histoire...

samedi 5 septembre 2009

P. 170. Entre terre et mer

.
(Ph. JEA / DR).

C'est la rentrée, donc je sors (brièvement). Entre plancher des vaches et chants de baleines. Le ciel nous tombe dessus à pluies obstinées, les nuages s'éventrent à terre.
Mes cartes sont plastifiées. Pour que ne s'effacent pas trop vite les noms des étapes à parcourir (hélas, façon d'écrire) en long et en marge. Surtout pas au pas (et encore moins de charge).
Il n'y a point de guide même si je porte encore parfois la casquette bleu sel marin.
Mais cet itinéraire est comme le pain d'ici, il peut être partagé :

La Baie de la Blette Rompue, de l’Etablette,

La Basse Bréfort, de la Dossière, du Houffet,

La Belagerie, la Belle herbe, la Bégninerie,
la Cadotterie, la Chasse à Percy, la Coquerie, la Coucourée, la Croix de la Mielle,
la Descente du Houguet,
la Ferme du Croisé, la Foireuse, la Foraine, la Fosse du Gast,
la Hurette du Grand Heu,
la Jupinerie,


la Lande à Rouffet, de Verbec, du Carillon, des Cottes, des Ingoufs, Pissin,

la Mare aux Marchands, la Menue Roche, la Moulinnerie,

la Parmentière,
la Renetterie, la Rocalienne, la Roche Buchy,

La Pointe à l’Eau Gouleux, de Courcoeur, des Groins, du Nez, Jardeheu.


Voie presque caverneuse, chemin creux (Ph. JEA / DR).

L’Alliance, l’Anse du Cul Rond, l’Argilière, l’Aubépine,
l’Ecoche Bœuf, l’Ecoute-Pot, l’Epine d’Hue, l’Etat des Tuélots, l’Eupiquet

Le Bacchus, le Bec de la Roche, le Bel ès Martin, le Bienvenu d’en Haut, le Bois Jacob,

le Carrefour de la Lecture, de la Rue Paris, des Brets, des Croûtes Bellet, des Haizes, des Pelles,

le Castel Vendon,
le Chardonneret,
le Corneau, le Côtil Frappay,
le Creux Mauvais Argent,
le Fauteuil d’Abraham, le Fliart,
le Grand Bel, le Grun,

le Hameau Avoine, Belhôte, Boivin, de Hant, ès Clerges, ès Flambes, ès Gouets, ès Petit, ès Terriers, Frimot, Guerrier, Sauvage, Voisin du Bas.

Baie d'Ecalgrain (PH. JEA / DR).

le Hamlet,

le Haut des Landettes, le Haut Pestil,

le Havre de Plainvic, le Hutch Heu,

le Lieu au Franc, Bailly, Bienvenu de Bas,

le Manoir de Dur Ecu, le Marti au Roc, le Mermistin, le Mont des Trépieds,
le Pigeon, le Pitchel, le Porchet,

le Pont des Sablons, le Pont Mourrat,


le Rocher le Jet d’Aval, le Ronquet,
le Trent Heu.

La mer en veilleuse (Ph. JEA / DR).

Les Canivières,
les Guillemins de Haut,
les Hauvenneries, les Héleines, les Herbeuses, les Hures de la Coque, les Hurettes,
les Jardins du Hutret,
les Marettes, les Monts Eperons, les Moulins Renet,
les Pieds de Landes, les Platières, les Pouquelées,
les Quatre Vents,
les Roches Fricot, les Roteures,
les Tataquets, les Torrettes, les Treize Vents, les Trois Pierres,
les Vertes Fosses,

Port Racine,

Sous le Côtil.

Plumes sur encrier (Ph. JEA / DR).

21 commentaires:

Chr. Borhen a dit…

Dites JEA, vous voyagez "alphabétiquement" ou "chronologiquement" ?

(Reposez-vous bien...)

JEA a dit…

@ Chr. Borhen

En pleines confusions (ceci n'est pas une confession)...

Tania a dit…

Voie caverneuse, j'adore votre humour.
Carrefour de la lecture - vous inventez ?!

La marchande de chapeaux a dit…

Vous voyagez dans tous les sens ? En pleines effusions...
D'itinéraires ? Pour ma part je vous lis en apesanteur, la tête à l'endroit, à l'envers, tout dépend. Quoique je fasse, dans tous les sens, je suis comblée. Qui ne rêverait pas que le pain de chez lui, soit aussi exquis et moelleux que votre hurette du grand heu et votre baie de la belette rompue. (J'en oublie, bien sûr !). Quant à la fin :

"Port Racine,

Sous le côtil."

Elle est musicalement sublime.

Ce blog est en sommeil ? (snif) mais pas nous ! j'en profiterai pour venir en cachette fouiner dans vos archives, quoique ces douces heures sans vous, risquent d'être un peu longues. Prenez bien soin de vous, et revenez nous vite !

Ps : Je remarque une casquette bleu sel marin, qui n'était pas dans ma boutique, seriez vous (je n'ose l'imaginer...) allé voir la marchande de chapeaux d'en face ?

JEA a dit…

@ Tania

Trop scrupuleux dans le respect de la toponymie. Incapable de déformer ne serait-ce qu'une voyelle ou une consonne. Et aucune envie d'égarer les promeneurs.
Le Carrefour de la Lecture :
rencontre pacifique entre
- la D 404 et
- la D 402
au N : l'Ecluse Corbin
au S : le Hameau l'Eveillé
à l'O : le Hameau Samson
à l'E : euh, rien, sinon Christo, au loin.

JEA a dit…

@ La marchande de chapeau

Ne riez pas trop, enfin si, au contraire... Par ici, le bon boulanger mettait trop régulièrement les voiles pour les îles. Du moins, c'est le reproche qu'il recevait avec insistance. Il est vraiment parti !
Depuis, mes pains (odorants) n'int fait aucune victime.

Plus sérieusement, vous n'étiez pas encore née quand mes pas s'arrêtèrent au port de Cancale d'où je repartis avec cette casquette apprivoisée, qui du bleu nuit passa insensiblement au bleu salé d'étoiles.
Vous savez, dans une de mes autres vies, je fus vraiment à relever les filets et les casiers, un mois par an et sur un bout de bateau immatriculé à Concarneau. Le temps d'apprendre que l'on est en mer tous les jours que la météo défait, sans exception. Même si par certaines tempêtes, d'aucuns vous attendent au port, se demandant si votre retour relève des utopies ou pas...
Mais je m'engage à remplacer chez vous mon véritable irlandais (volé voici une dizaine d'années). Enfin, puisqu'un vieux miroir piqueté de souvenirs orne votre agréable commerce, j'aimerais aussi essayer un jour (ou plus) l'inévitable remplaçant de mon casque mobylette qui me désigne trop comme archaïque.

Anna de Sandre a dit…

Dans ma folle jeunesse, j'avais un 33t du chant des baleines.

claire a dit…

Je ne veux pas m'abstenir de lire alors je viens chez vous...et je danse avec les mots !

D. Hasselmann a dit…

Le Hamlet... on ne peut s'arrêter sur chaque dénomination que l'on croirait inventée, alors que seul votre regard sait les dénicher.

Ramenez-nous encore des "listes" (je ne parle pas de "listings" à la Clearstream), on les déguste comme des huitres, par douzaines !

Cactus/Cactus a dit…

manque juste le raton laveur , non ?
Bises tendres !

kris a dit…

Tout ça ?????

Prends soin de toi et à bientôt ! ;-)

Cactus homme lézard a dit…

sacrediou , que ce silence est long !

Cactus homme lézard a dit…

et entre pères et mères , JEA/JEA ?
( j'ai changé de mâle adresse , au fait )

Mifa a dit…

Promenade enchantée, où est la fée ???

JEA a dit…

@ Anna de Sandre

Dans votre folle jeunesse ? Encore et toujours donc...

JEA a dit…

@ claire

Danser avec les mots qui ont enlevé leur loup...

JEA a dit…

@ D. Hasselmann

De retour avec pour vous des huîtres de St-Vaast en direct du marché de Bricquebec. Il y a de l'iode dans l'air...

JEA a dit…

@ Cactus

Quand vous ne faites pas trop longtemps le lézard au soleil de vos rêves...

JEA a dit…

@ kris

Tout ça et au retour une centaine de photos offrant du relief et des couleurs aux noms propres...

JEA a dit…

@ Mifa

Une confidence : pas de fée se prénommant Line...

kris a dit…

"Tout ça et au retour une centaine de photos offrant du relief et des couleurs aux noms propres..."

Chouette, alors !!!!
Je demande à voir.... ;-)