DANS LA MARGE

et pas seulement par les (dis) grâces de la géographie et de l'histoire...

vendredi 13 novembre 2009

P. 193. Appellations ardennaises incontrôlées

.
Lune sur Cendron (Ph. JEA / DR).

Toponymie 19 :
de l'Arbre Grenier aux
Wèbes de Sécheval...

Arbre Grenier,
Au dessus des Pendus, Au dessus des Ruttes, Au dessus du Pré du Bout, Autrecourt,


Bailleresse, Barbe-en-Croc, Batelotte, Baucaumont,
Beauclair, Belle Epine, Belsaumont,
Bois de l’Or, Bouche à l’Aumont, Boutrou,


Caillumouds , Caque de Bière, Cavalier de Noirval,
Cerisier Tondu,
Chapeau de Vaily, Charlebourg dit le Cuviseau, Château Bossu, Chaud Buisson, Chêne Chaudron, Cheval de Bois, Chèvremont, Chevretée, Chicherolle,
Côte aux Génoivres, Converserie, Corne à Loup, Coupes du Pré au Renard, Coupure de Wavehy, Courtiseaux, Couruchelle, Couture du Fond Barré,
Crève-Cœur,
Croix Baudet, Croix Beuret, Croix la Main,
Crotte de Pouillon,
Cul des Rochers, Culée Cabrune, Culot de Bossus,


Devant le Pélerin,

La Rouillette (Ph. JEA / DR).

Ecaillère, Ecorwache,
Entre Deux Eaux,
Epervières, Epine de Courtval, Epinette,


Fenderie, Fer à Cheval, Ferme de Moscou,
Fichelles,
Fond d’Avançon, Fond de Crapeau, Fond de la Racine, Fond de Paradis, Foucauderie, Foulerie du Milieu, Foux Loup,


Gloriette,
Grandes Ecuelles, Grand Jour,


Haie au Vent, Hargot,
Haut de Lundigny, Haut du Chaufour, Hauts de la Fière,
Herminette, Heurtebise, Houdelimonts, Hure de Han,


Route de Signy-le-Petit (Ph. JEA / DR).

Ile d’Amour, Ile Gobé,

Leffincourt,

Maindoit, Malgrétout, Marquisades des Dames de Meuse, Maugré,
Mirgodet,
Montgarni, Mont Mollet, Montordré,


Nouette,

Orles de Gand, Ourliquettes,

Pain de Sucre, Parfondval,
Péchenu, Peine Perdue,
Pisselotte,
Plumard,
Point du Jour, Pommeret Diodevaux, Potence en Quatre Champs,
Pré l’Habit, Prise du Brochet Bas,
Puiset des Nonnes,

Queue Tournée,

Arc-en-ciel sur un ventre rouge (Ph. JEA / DR).

Rang de la Truie, Rattière, Ravin du Laid Trou,
Rebroutins, Revers de Moraivaux,
Richecourt,
Robin des Loups,
Rocher de l’Uf, Roches à Fépin,

Saintinerie, Sarrazine,
Sentier de Lion,
Sous les Prés Rompus,

Terrain Maudit,
Tison,
Triage de Charlemagne, Triots de Tignolet, Trousse Cotte, Truc Ronsignon,

Vaux en Dieulet,
Vierge Callasse, Vives Rus,
Voie Baudiale,

Wèbes de Sécheval.

18 commentaires:

brigetoun a dit…

j'aime quand vous reprenez ces recensions de noms savoureux

JEA a dit…

@ brigetoun

19 pages, déjà... en toponymie, les Ardennes sont fécondes.

claire a dit…

Les Ardennes plus fécondes en toponymie...le pays s'y prête non ?
J'ai été voir 'le concert' hier soir. J'ai passé un bon moment; c'est pas mal surtout à la fin mais trop caricatural et pas toujours drôle, à mille lieux du comique des Ourliquettes, Trousse Cotte et consorts ! au cas où vous regretteriez de ne pas pouvoir y aller ;-)
A la Rouillette, on dirait une tempête de sable...

JEA a dit…

@ claire

Le dernière fermette de La Rouillette se trouvait forcément être la première pour les passeurs venant de Belgique (tabac, chocolat, beurre...). Mais les douaniers y faisaient aussi régulièrement halte. Non sans y boire un petit coup offert par le fermier. Surmontant la porte de la cuisine, une lampe extérieure se trouvait toujours allumée en ces moments-là.
Signe que la ferme ne pouvait accueillir tout ce beau monde en même temps...

Elisabeth.b a dit…

J'appelle un champ 'Champ du renard'. J'y ai vu un soir un renard danser. Seul, ni loup ni belette. Heureuse qu'un renard ardennais ait inscrit ce nom.

D. Hasselmann a dit…

En fait, vous concurrencez sérieusement - et avec un art splendide de l'économie - les listes d'Umberto Eco.

JEA a dit…

@ D. Hasselmann

mes listes : humbles échos...

JEA a dit…

@ Elisabeth.b

Le goupil, que même les hommes, admiratifs et peut-être envieux, qualifiaient de "Maître"...

Chr. Borhen a dit…

Cher JEA, je rejoins Dominique Hasselmann, mais je ne puis m'empêcher de penser que, tout comme moi, vous êtes certainement hanté par les listes.

JEA a dit…

@ Chr. Borhen

Si vous saviez, mais vous le savez sans doute. Parmi d'autres : une liste de 58.186 noms parmi lesquels retrouver ceux dont vous allez tenter de retracer le destin réduit en cendres.
Ou la liste de 1.518 habitants d'une seule ville belge emmenés en France pour un travail forcé bien oublié depuis...

Saravati a dit…

Nous qui essayons d'aligner les mots dans un bonheur plus ou moins fluctuant, nous sommes tous attirés par les listes, par ce qu'elles ont de rassurant quand il s'agit de noircir la page blanche, par ces similitudes de sons ou de sens ou que nous font penser que la langue est aussi une histoire de famille...
Bon, maintenant JEA, il va falloir que je m'attelle à comprendre tous ces mots qui ne sont pourtant qu'une partie infime d'un iceberg.
Mais que vous en sortiez de dessous la partie visible, cela est salutaire pour le préservation de la planète ! Chaque jour, des langues meurent mais chaque jour, des mots ressuscitent !

JEA a dit…

@ Saravati

Et si l'on reste à distance, ouvrir les cartes détaillées, y divaguer pour retrouver ces lieux dits, ces cornes d'abondance et boisées, ces lits fréquentés par des ruisselets, les collines qui ne se poussent pas du cou, et ces vallées invalides...
pour, sous la mousse des noms propres, retouver des traces nous faisant le présent de passés tellement évocateurs

zoé lucider a dit…

Je ne peux m'empêcher de vous faire part d'une toute petite liste authentique. J'ai passé mon enfance dans un hameau qui s'appelait les Hautes Folies, près du bois des Fées entourant la plage du Conseil

JEA a dit…

@ zoé lucider

et pas l'ombre d'un arbre à palabres ???

ArD a dit…

Quel pouillé !

JEA a dit…

@ ArD

Entre pouillard et pouillerie, pouillé certes, mais sans rentes et loin des bénéfices écclésiastiques.

Tania a dit…

"Vous avez compris son travail? nous chuchota Monsieur Henri. Elle redonne vie aux mots rares. Sans elle, ils disparaîtraient à jamais dans l'oubli. (...)
Oh, la joie de ces mots sortis de l'oubli. Ils s'étiraient, ils s'ébrouaient, certains n'avaient pas dû voir le grand air depuis des siècles." (Orsenna, La grammaire est une chanson douce, VII)

La dernière phrase est peut-être malvenue pour des toponymes, mais ce billet tout à la joie de nommer m'a rappelé la vieille dame qui affiche sur sa porte un panneau où il est écrit:
"ENTREZ SANS FRAPPER.
MAIS, S'IL VOUS PLAIT,
ATTENDEZ LA FIN DU MOT.
MERCI."

JEA a dit…

@ Tania

Cette vieille dame ne donne qu'une envie, lui offrir un bouquet de fleurs...